Intérêts notionnels

Les intérêts notionnels sont une sorte de ‘rente fictive’ que les sociétés peuvent déduire fiscalement. De cette manière, l’Etat belge récompense les entreprises qui renforcent leur structure de capital avec leurs propres ressources. Auparavant, la déduction des intérêts notionnels était seulement applicable sur les intérêts des dettes.

Le but principal de la déduction des intérêts notionnels est de réduire la discrimination fiscale entre le financement avec capital emprunté et le financement avec capital à risque.  En effet, dans le cas de fonds empruntés, l’intérêt payé est déductible de la base imposable alors que dans le cas de fonds propres, les dividendes ne le sont pas.