Une nouvelle pension complémentaire pour les indépendants en personne physique

Vivre avec maximal 1.400 euros de pension par mois ?

En réalité, une fois pensionné, un indépendant isolé perçoit en moyenne 1.100 euros, alors qu’une indépendante isolée touche à peine 700 euros . En plus, il ne bénéficie que de peu ou d’aucune protection sociale en cas d’incapacité de travail et de décès.

Pour maintenir votre niveau de vie après la pension, le gouvernement a généralisé le deuxième pilier en lançant la nouvelle Convention de Pension pour Travailleurs Indépendants (CPTI).

La CPTI pour les indépendants en personnes physiques, c’est l’équivalent de l’Engagement Individuel de Pension pour les indépendants dirigeants d’entreprise. Cette nouvelle convention s’adresse aux indépendants à titre principal ou complémentaire, dont les revenus annuels nets sont supérieurs à 30.000 euros.

Un capital de pension supplémentaire avec une nouvelle déduction fiscale

Vous pourrez vous construire, en plus de la PLC, à partir du 1er juillet, avec cette nouvelle formule (CPTI) un capital de pension supplémentaire, tout en bénéficiant d’une réduction d’impôts à hauteur de 30% des primes et moyennant le respect de la règle des 80% calculés sur votre revenu professionnel brut des trois années civiles précédentes.

La CPTI : le complément indispensable à votre PLC

Pension Libre Complémentaire :
• Cotisation annuelle maximale
o Jusqu’à 9,40% des revenus nets imposables
o Avec un plafond jusqu’à 3.666,85 euros
• Produit de la branche 21 : le capital est garanti

Convention de Pension pour Travailleurs Indépendants :
• Cumulable à la PLCI
• Cotisation libre : seul plafond : le respect de la règle des 80%
• Produit de la branche 21 et/ou de la branche 23 :

 

Pension Libre Complémentaire
Engagement Individuel de Pension
Règle des 80%